SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le ministre de l’agriculture : La déforestation du Akkar est un « crime environnemental »

Le ministre de l’agriculture Abbas Hajj Hassan a indiqué que « la coupe des forêts du Akkar, plus précisément de la ville de Bazbina, est un grave crime environnemental ».

Dans une déclaration à l’Agence nationale de presse, il a annoncé qu’il avait contacté le procureur général de l’environnement dans le nord, le juge Ghassan Bassil, et l’a mis au courant du massacre environnemental qui a lieu dans la région, lui demandant de « suivre la question avec intérêt et de demander des comptes aux contrevenants. »

Hajj Hassan a affirmé qu’il suivra la question jusqu’au bout, soulignant que « les attaques se répètent dans la région du Akkar, surtout que la réserve qui a été récemment attaquée doit être transformée en réserve naturelle, et il a exprimé sa confiance dans le système judiciaire », et a souligné « la nécessité de bouger pour préserver la richesse de la forêt. » Il a souligné qu’ « il possède des photos et des documents qui révèlent que des arbres âgés de plus de 150 ans ont été coupés. »