SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

Le ministre de l’Agriculture: La fermeture du marché saoudien est un facteur pressant

Le ministre de l’Agriculture, Abbas Hajj Hassan, a annoncé que « le ministère de l’Agriculture a fixé un plafond qui empêche la sortie de tout produit sans qu’il y ait des contrôles confirmant son aptitude à la consommation afin d’éviter tout affrontement diplomatique, nous en avons besoin.

Par conséquent, j’affirme l’attachement du Liban au partenariat avec son environnement arabe dans une logique de réciprocité.

Il a poursuivi: « La fermeture du marché saoudien et d’autres marchés est un facteur urgent, et dès le premier instant, nous travaillons pour ouvrir de nouveaux marchés.

Je ne dis pas que nous cherchons une alternative au marché saoudien, car nous retournerons inévitablement sur ce marché, et l’Arabie saoudite retournera inévitablement au Liban.  »

Il a souligné dans une interview à la presse, qu' »il y a un projet, qui a été répertorié pour diverses raisons, qui est le chanvre indien, et ses décrets d’application doivent être préparés pour entrer en vigueur, et lui seul peut alimenter le trésor, avec environ un milliard dollars annuellement. «