SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Le ministre de l’Agriculture: Nous travaillons à l’ouverture d’écoles agricoles dans tout le pays

Le ministre de l’Agriculture, Abbas Hajj Hassan, a révélé « travailler à ouvrir des écoles agricoles dans tout le pays pour développer les capacités humaines et les mettre au service du secteur »

Des travaux sont également en cours pour lancer le registre agricole dans les prochains jours, car il sera mis au service du secteur en enregistrant plus de 50 000 agriculteurs »

Annonçant, « Le Ministère travaille sur une application électronique d’orientation agricole qui aide le citoyen à apprendre, diriger et obtenir un certificat qui le qualifie pour être un technicien agricole »

Les propos de Hajj Hassan sont intervenus lors de la première conférence scientifique pour le développement agricole intitulée « Renforcer les capacités de l’agriculteur libanais vers une meilleure productivité ».

Où il a parlé de la culture du safran et a déclaré:« Le ministère a élaboré des plans pour soutenir la culture du safran libanais, car il est considéré comme l’une des cultures aromatiques qui n’a pas besoin de beaucoup de financement, mais est considéré comme l’un des récoltes riches.

L’accent sera mis sur le soutien à ces cultures d’une manière fondamentale qui soutient le secteur agricole, en particulier que tous les agriculteurs situés à une altitude de 600 mètres et plus puissent bénéficier de leur culture ».

En ce qui concerne le jeune arbre de tabac, Hajj Hassan a souligné qu’il s’agit « du jeune arbre de la résistance, et c’est le jeune arbre de la constance ».

Il a révélé:« Le ministère a élaboré des plans pour développer sa culture, et cela sera révélé dans les prochains jours.

Concernant le projet de loi sur les plants de chanvre indien spécialisés dans la région de la Bekaa, le ministre de l’Agriculture a indiqué que « dès que la production des industries dont il sera issu, pharmaceutique et textile, l’économie libanaise sera soutenue par un milliard de dollars annuellement, et ses décrets d’application sont à leur terme ».

Quant au bétail, il a déclaré:« Des travaux sont en cours sous les directives du président Nabih Berri pour développer, promouvoir et organiser ce secteur, et pour obtenir un soutien grâce à un travail coopératif le long des côtes libanaises ».