SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Le ministre de l’Éducation a prolongé la date limite de soumission des candidatures pour ce poste…

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Abbas Al-Halabi, a prolongé la date limite de candidature pour un poste d’expert au sein du Comité technique académique.

La déclaration d’extension indiquait : « Considérant que l’article 19 de la loi sur les dispositions générales pour l’enseignement supérieur et le règlement de l’enseignement supérieur privé n° 285 du 30/04/2014 prévoit la création d’un comité technique académique lié dans ses travaux à l’enseignement supérieur Conseil de l’éducation,

Et puisque l’article 21 de la loi précitée dispose que le comité technique académique comprend deux experts qui ne sont affiliés à aucun des établissements d’enseignement supérieur, à condition que l’expert soit membre du comité :

Avoir au moins quinze ans d’expérience dans l’enseignement supérieur,
Classé dans l’un des deux rangs supérieurs aux rangs du personnel éducatif,
En plus d’une expérience fiable dans l’administration universitaire ou les systèmes qualité pendant au moins trois ans.

Et puisque la clause 3 de l’article 22 de la loi précitée prévoit que le Conseil dresse une liste de six noms d’experts non affiliés à l’un des établissements d’enseignement supérieur.

Il soumet cette liste au ministre, pour choisir les membres du Comité technique académique parmi les noms qui y sont énumérés, et les nommer comme membres conformément aux règles de sa formation, par une décision qu’il prend à cet effet.

Et comme le délai fixé dans l’avis n°11/10032 du 03/12/2021 est échu le 15/12/2021 et que le greffe de la direction générale de l’enseignement supérieur n’a pas reçu un nombre suffisant de candidatures pour pouvoir sélectionner les deux experts requis pour faire partie du Comité Technique Académique,

Attendu que le comité technique académique sera formé conformément aux dispositions de la loi 285/2014,

Par conséquent, le délai de soumission des demandes de nomination d’experts non affiliés à l’un des établissements d’enseignement supérieur privés pour faire partie du Comité technique académique est prolongé d’une semaine à compter de la date de cette annonce.