SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le ministre de l’éducation : Nous n’accepterons pas de nuire à la réputation de nos universités

Le ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, Abbas al-Halabi, a déclaré : « Si nous découvrons une complicité par la vente de diplômes universitaires provenant d’universités libanaises, nous poursuivrons l’étudiant, l’université et le médiateur, car nous n’acceptons pas de nuire à la réputation et au certificat de nos universités. »

Hier, le ministère irakien de l’enseignement supérieur a suspendu les études des étudiants irakiens dans trois universités libanaises, après que des milliers d’étudiants, y compris des responsables politiques, aient obtenu des diplômes illégaux grâce à de faux certificats. Le ministère irakien de l’éducation a retiré le conseiller culturel de l’ambassade d’Irak à Beyrouth, Hashem Al-Shammari, et a entamé une enquête avec lui dans l’affaire des faux certificats.

Al-Halabi a promis que les personnes impliquées seraient poursuivies légalement si la falsification des diplômes était prouvée, ce qui pourrait conduire à la fermeture des universités concernées, selon l’Agence de presse irakienne.