SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le ministre de l’Environnement note la question la plus dangereuse

Le ministre de l’Environnement Nasser Yassine a visité la station d’épuration des eaux usées de Iaat et le village agricole sur la route de Bouday – à l’ouest de Baalbek.

A la fin de sa tournée, Yassine a souligné que « le problème de la pollution de l’eau en général au Liban est le problème le plus dangereux en raison de l’accumulation de mauvaise gestion ».

Il a souligné qu' »il y a quelque chose qui nuit à la santé, y compris 40 rivières polluées et un certain nombre d’usines de raffinage et d’usines qui causent de la pollution, et ce que nous faisons, c’est coopérer avec le ministère de l’Énergie et l’Autorité de l’eau du Litani afin de traiter la pollution. »

Yassine a ajouté: « nous essayons de travailler avec les donateurs et les municipalités concernant le travail des stations et la mauvaise gestion et travailler pour les entretenir, y compris la station de raffinerie à Iaat, et cela doit progressivement changer. »

En réponse à une question sur la date de tenue d’une séance du gouvernement, le ministre de l’Environnement a déclaré: « Il y a une discussion constante sur l’importance de revenir à la table pour reprendre les réunions, et le conseil est le véritable lieu pour gérer le pays et surmonter l’étape difficile. »

Concernant la démission du ministre George Kordahi, Yassin a déclaré: « C’était l’une des étapes pour ouvrir une discussion avec les États du Golfe, et elle est censée rétablir la confiance entre le Liban, l’Arabie saoudite et les États du Golfe. »