SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

Le ministre de l’industrie : Nous venons pour travailler, pas pour perdre du temps

Le ministre de l’Industrie, Georges Bouchikian, a continué à accepter les félicitations pour sa nomination en tant que ministre à son domicile à Ksara. Il a reçu des délégations, des personnalités et des acteurs qui ont présenté avec lui les revendications de la Bekaa, les préoccupations sociales et les problèmes économiques et industriels. Il a reçu la visite d’une délégation des maires de Zahlé et de sa magistrature dirigée par Ali Youssef, du président et des membres de l’association des commerçants de Zahlé, de l’ingénieur Ziad Saadeh, du président et des membres du conseil municipal de Majdal Anjar Said Yassin, de l’ambassadeur du Liban au Nigeria Hussam Diab, du consul du Liban au Canada Hussein Rahhal, et de personnalités et acteurs économiques, civils et sociaux.

Il a souligné devant les délégations l’importance de la Bekaa avec sa diversité et sa coexistence, la solidarité de ses habitants et leur soutien mutuel dans les circonstances les plus difficiles. Il a déclaré que les conditions sont très difficiles à tous les niveaux, et que cette question n’est pas inconnue.

Il a ajouté : « Il n’y a rien d’impossible devant la volonté nationale unificatrice, l’attachement du peuple libanais à sa terre, sa solidarité les uns avec les autres, et sa confiance dans l’Etat et ses institutions, notant que les Libanais ont réussi au cours des dernières années à surmonter des difficultés et des défis plus importants que ceux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. »

Il a ajouté : « Le nouveau gouvernement, avec son président et ses membres, et la confiance du Parlement, que nous espérons gagner demain, travailleront sérieusement pour s’attaquer aux questions épineuses et complexes. » Nous comprenons les préoccupations des gens, en espérant gagner leur confiance car nous venons pour travailler et non pour perdre du temps. »

Il a expliqué que l’accent et l’attention seront mis sur le fait de donner au secteur industriel et d’encourager les investisseurs et les détenteurs de capitaux à employer dans la création de nouvelles usines modernes, petites, moyennes et grandes, afin que nous atteignions avec eux le développement souhaité de notre région.