SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Le ministre des Finances préside une réunion pour discuter des préparatifs en cours pour la préparation du budget de 2023

Le ministre intérimaire des finances, Youssef Khalil, a apprécié l’étape de démarcation maritime, et a estimé dans un communiqué que « cette étape, bien que sa traduction physique puisse prendre des années, mais elle constitue un véritable ressort moral pour sortir de l’état d’effondrement et pour restaurer la confiance et amorcer le retour des investissements au Liban. »

Il a déclaré : « Il est vrai qu’elle a mis le Liban sur la carte des pays producteurs de pétrole, et que ses résultats économiques sont réglés, mais il est également vrai que la gestion de cette richesse avec sagesse et transparence est un élément de sécurité pour obtenir les résultats souhaités, et donc nous espérons que l’unité de la position libanaise sur le dossier de la démarcation aura une influence sur les démarches de réforme, qui pourront, dans la circonstance actuelle, sortir l’économie et la réalité financière libanaise de ses crises les plus difficiles et complexes. »

En outre, le ministre Khalil a présidé une réunion de suivi de la discussion sur les préparatifs en cours pour la préparation du budget de 2023, précédée de sa participation avec le directeur des importations Louay Hajj Shehadeh, la directrice du budget Carol Abi Khalil et l’experte économique Zeina Kassem, à une réunion présidée par le Premier ministre Najib Mikati au palais gouvernemental pour le même objectif.