SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Le ministre des Travaux publics poursuit ses réunions à Bagdad..

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Ali Hamieh, poursuit ses entretiens avec son homologue irakien, le capitaine Nasser Hussein Bandar Al-Shibli, et le chef de l’Autorité irakienne des ports frontaliers le général de division Omar Adnan Al-Waeli au palais de l’hospitalité à Bagdad.

Un certain nombre de questions économiques et commerciales importantes liées au transport aérien, maritime et terrestre ont été discutées.

Hamieh a déclaré: « Sur la base des directives du Premier ministre irakien aux responsables irakiens, ils vont continuer la facilitation du transit de l’aide venant d’Iran au Liban via l’Irak, ainsi que de l’aide irakienne, afin de la livrer le plus rapidement que possible au Liban. »

Il a souligné qu’« il y a sept passages frontaliers reliant l’Irak à ses pays voisins, et ils sont tous sûrs », notant que, sur la base des pourparlers qu’il a menés, « on s’attend à ce que d’ici deux semaines le Liban fasse partie de l’accord de transit à ces pays voisins, dont l’Arabie saoudite, le Koweït et l’Iran. »

Il a poursuivi: « Middle East Airlines dispose d’un centre mondial de formation des pilotes au Liban et de tout ce qui concerne les affaires aériennes, et j’ai assuré le ministre Al-Shibli notre acceptation du fait que le ministère irakien des transports et des compagnies aériennes viennent pour former des cadres irakiens spécialisés dans le transport aérien en ce centre. »

Il a également expliqué que « la question stratégique et importante qui a été discutée est de relier les ports de Bassorah au port de Beyrouth pour les marchandises arrivant d’Amérique et d’Europe via la côte orientale de la Méditerranée, à travers le port de Beyrouth jusqu’au port de Bassorah et vice-versa et tout ce qui arrive d’Asie par le Chatt al-Arab de Bassorah puis au port de Beyrouth, suivi par l’Europe. »

À son tour, le ministre Al-Shibli a souligné l’importance d’ouvrir des perspectives de coopération conjointe et d’échange d’expériences entre les deux pays, ce qui contribue à développer un travail commun et à servir l’intérêt public, en plus de l’importance de la coopération dans les secteurs du transport aérien et maritime entre les deux pays.

    la source :
  • NNA