SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Le ministre du Travail a été chargé d’étudier l’augmentation du salaire minimum

Le Premier ministre Najib Mikati a présidé la deuxième réunion de la « commission de traitement des répercussions de la crise financière sur le fonctionnement du service public ».

Des discussions ont eu lieu concernant l’accord de présenter une équation financière, contractuelle et juridique qui permettrait la fourniture du service public et la poursuite ou la fin des travaux de manière équilibrée et équitable qui prend en compte ce qui est important et urgent.

Dans la deuxième partie de la réunion, il a été convenu d’affecter le ministre du Travail en ce qui concerne le Comité de l’indice et d’augmenter le salaire minimum pour les travailleurs du secteur privé, qui sont environ 800000 travailleurs.

Le ministre des Transports a également soumis une étude financière pour les transports publics, qui a été soumise au ministère des Finances pour déterminer les coûts nécessaires dans les meilleurs délais.

Le ministre des Finances a présenté le résultat de l’étude qui lui a été confiée, dans laquelle il présente en détail les modalités de réponse à la crise de la vie d’urgence, notamment l’augmentation de l’indemnité journalière de présence pour le transport.

En plus d’approuver une avance mensuelle à titre d’aide sociale pour les travailleurs des départements, des établissements publics, des hôpitaux publics et des écoles.

Ensuite, la réunion a abordé la question de la carte de financement.

Le ministre des Affaires sociales a présenté les amendements requis, qui ont été transférés au président du Parlement, qui a décidé de tenir une session parlementaire le 28 de ce mois pour approuver cette carte et la mettre en pratique pour aider les citoyens.