SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Le mouvement des enseignants contractuels a communiqué avec le ministre de l’Education

Le coordinateur du mouvement des enseignants contractuels, Hamza Mansour, a contacté le ministre de l’éducation Abbas Al-Halabi, le membre du comité de l’éducation, le représentant Ihab Hamadeh, et le responsable central de l’éducation, Ali Meshek, pour discuter de « l’injustice qui a frappé le professeurs contractuels, en raison du transfert de près de 500 enseignants du secondaire au personnel, ce qui a entraîné la perte de dizaines d’enseignants contractuels à leurs heures.

Dans un communiqué, le mouvement des professeurs contractuels a noté la position d’Al-Halabi, « qui a pris sur lui de traiter cette question ».

Harak a affirmé que « Al-Halabi, Khaled et les responsables des études régionales étaient au courant de cette demande ».

Tout en appréciant les efforts d’Al-Halabi et de Hamada en augmentant le salaire horaire et l’indemnité de transport, il a souhaité qu’Al-Halabi « mette fin aux horaires de réception des cotisations des entrepreneurs pour le premier chapitre au nouveau prix ».

Et puis, l’envoyer avant la fin de ce mois au ministère des Finances et communiquer avec le ministre des Finances pour payer les cotisations avant le mois de mars, plus précisément avant la Journée des enseignants ».

Il a également souhaité à al-Halabi « la nécessité de résoudre le problème de la réception de 90 dollars pour de nombreux professeurs contractuels qui sont chez les propriétaires et n’ont reçu aucun paiement depuis le début de l’année scolaire jusqu’à présent, et de terminer le paiement de cotisation tenant lieu de correction et de surveillance pour la deuxième session d’examens officiels et pour la session d’été pour ceux qui ne les ont pas reçus. » 10 $.

En plus des droits aux fonds scolaires, leurs assistants et collègues de l’enseignement procédural, la nécessité d’augmenter le salaire horaire pour l’enseignement de l’après-midi, et le suivi de l’achèvement du dossier d’arrestation mensuel et du paiement de l’intégralité des droits contractuels pour le l’année écoulée aux vacataires de l’éducation de base.

En plus de demander aux directeurs d’écoles et de lycées de terminer rapidement les horaires et de les envoyer au ministère des Finances avant la fête des enseignants, avec une décision au sujet du contrat complet pour l’année scolaire en cours en attendant la maturité de la proposition de loi au sein du Parlement.