SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Le Mufti de Baalbek-Hermel à Bassil: N’en a-t-il pas marre de brimer et de perturber le pays et ses institutions !?

Le mufti de Baalbek-Hermel, Cheikh Khaled Al-Solh, a déclaré que « le discours prononcé par le chef du Courant patriotique libre, Gibran Bassil, contre la position du Premier ministre et du Premier ministre désigné, Najib Mikati, est une flagrante et discours bon marché.

Il a déclaré dans un communiqué : « L’ère de l’humiliation, de la corruption et des transactions dans laquelle nous vivons aujourd’hui, qui a fait chuter le Liban en raison des politiques ratées menées par le courant de la calomnie et des conflits, a commencé à décliner ». Il a poursuivi : « Le discours corrompu du chef du Courant patriotique libre contre la position du Premier ministre est rejeté. N’était-il pas fatigué d’intimider, de calomnier et de perturber le pays et ses institutions ?

Il a ajouté : « Nous regrettons le discours irresponsable d’une personne qui est au centre de sa responsabilité, et nous appelons nos frères du pays à réfuter tous les propos, afin qu’ils entendent pour le droit du pays et prêtent attention au Citoyen libanais et sa vie et ses moyens de subsistance. »

Et il considérait que « si la délivrance des passeports était ouverte à tous, tous les citoyens la chercheraient pour échapper à ce qu’ils subissent dans leur patrie ».

Al-Solh a conclu : « Nous demandons à Dieu Tout-Puissant de soulager les prix élevés et la corruption pour le peuple libanais, et de nous soulager de cette clique corrompue dans un proche avenir ».