SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Le non-retrait des marchandises du port de Beyrouth menace la sécurité alimentaire

Le Comité de sécurité alimentaire des instances économiques libanaises présidé par l’ancien ministre « Mohamed Choucair » a mis en garde contre les répercussions négatives sur la sécurité alimentaire au Liban « du fait de la suspension de l’évacuation de centaines de conteneurs remplis de denrées alimentaires et de matières premières importées au profit d’usines alimentaires au Liban, qui s’entassent dans les cours du port de Beyrouth en raison de l’échec de leurs transactions aux ministères concernés en raison de la grève ouverte menée par les employés de l’administration publique. »

Dans un communiqué, le comité a appelé les responsables à « prendre des mesures exceptionnelles pour retirer ces conteneurs et faciliter le retrait des conteneurs similaires à leur arrivée au port de Beyrouth, afin d’assurer le flux continu de denrées alimentaires vers le marché libanais et de matières premières vers les usines. »

Il a également indiqué que « le retard continu dans l’enlèvement des conteneurs causera aux entreprises d’importantes pertes financières qu’elles paient en échange des frais du port, ce qui affectera négativement les consommateurs ».

Et le Comité de sécurité alimentaire a déclaré « sa pleine solidarité avec les employés de l’administration publique dans la réalisation de leurs justes revendications ».

    la source :
  • NNA