SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Le pape François se rendra bientôt au Liban mais avec des conditions

Le ministre des Affaires étrangères du Vatican, Mgr Paul Richard Gallagher, a informé le Conseil des ambassadeurs étrangers accrédités auprès du Vatican que le pape François se rendra au Liban entre la date des élections prévues en mai et la fin de cette année.

Le journal français « La Croix » l’a cité comme disant qu’il avait indiqué que ses entretiens concernant la reconstruction du Liban incluaient le « Hezbollah ».

Les diplomates qui ont assisté à la réunion ont déclaré que Gallagher leur avait présenté les résultats de sa visite au Liban à la fin du mois dernier et au début de ce mois.

De son côté, Gallagher a déclaré que la visite se ferait sous conditions, notamment le succès des élections et la formation d’un gouvernement dans les semaines suivant les élections.

Soulignant que le Saint-Siège ne peut exclure le « parti » pour la reconstruction du pays.

Gallagher s’était rendu au Liban le mois dernier et avait rencontré un certain nombre d’hommes politiques et de personnalités religieuses, où il s’était rendu à la tête de la délégation du président Michel Aoun.

Après sa rencontre avec Aoun à Baabda, il a annoncé que « le pape François m’a demandé de vous exprimer sa proximité et son inquiétude face à la situation, et il pense que les réformes aideront le Liban, avec le soutien de la communauté internationale, à préserver son identité ».

Il a souligné que:« tout affaiblissement de la présence chrétienne détruirait l’équilibre interne et l’identité du Liban, et je voudrais profiter de l’occasion pour présenter mes condoléances aux victimes de l’explosion dans le port de Beyrouth, et j’espère que tous les Libanais et les familles des victimes obtiendront justice ».

Il a déclaré:« Le pape François a déjà déclaré que le Liban doit rester un projet de paix ».

Gallagher a également rendu visite au Grand Mufti de la République libanaise, Sheikh Abdul Latif Derian, à Dar Al-Fatwa, et il a été reçu en présence du secrétaire général du Comité national pour le dialogue islamo-chrétien, Muhammad Al-Sammak.

A l’issue de la rencontre, Gallagher a déclaré:« Avec plaisir, nous avons eu l’honneur de passer du temps avec le Mufti de la République. La discussion avec lui a été positive, notamment sur le dialogue interreligieux entre musulmans et chrétiens. La situation au Liban a également été abordée, et l’importance du rôle des musulmans et des chrétiens dans la contribution à l’avenir du pays ».

    la source :
  • An-Nahar