SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Le patriarche Al-Rahi après avoir rencontré le président Berri : le Liban meurt et les institutions se désintègrent

Le patriarche maronite Beshara al-Rahi a déclaré après avoir rencontré le président nabih Berri à Ain Al-Tineh: Nous devons sortir de la réalité dans laquelle nous sommes, et Berri a des idées importantes pour des solutions ,je les accepte et aujourd’hui, nous ne pouvons trouver des solutions que là où nous en sommes tous à partir de sa position.

Il a déclaré « Le Liban est en train de mourir aujourd’hui ,son peuple migre et ses institutions se désintègrent, et aujourd’hui n’est pas l’endroit pour annoncer les solutions dont Berri a parlé.Aujourd’hui, je rends visite à une personne responsable avec des solutions et une vision qui sait où le moyen de le résoudre ».

Il a ajouté « La visite à Ain Al-Tineh a lieu dans les jours difficiles, et face à cette situation difficile, nous ne pouvons pas parler par téléphone, et nous exigeons que le pouvoir judiciaire soit libre et indépendant et ne soit pas sous pression ».

« Nous déplorons la convocation du chef du Parti des forces Samir Geagea à la magistrature, et nous ne connaissons pas les données judiciaires pour cette convocation, et si des partisans ou des membres d’un parti particulier vont et sont tués ou quoi que ce soit d’autre, appelons-nous le chef du parti ? Il a dit qu’il ne pouvait pas juger parce qu’il n’avait pas de données et qu’il n’avait fait qu’exprimer sa désapprobation.

Il a souligné qu’il y avait une feuille de route pour trouver des solutions, mais qu’il n’y avait pas de compromis entre l’incident de Tayouneh et l’explosion du port.