SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Le Porte-parole de « LADE »: Ce que nous craignions s’est produit au Akkar

Commentant le processus électoral, George Rizk, le porte-parole officiel de « l’Association libanaise pour les élections démocratiques » au Akkar, a annoncé que « ce que nous craignions le jour où les responsables des bureaux de vote ont été élus jeudi dernier s’est produit ».

Et il a déclaré: «Nous avons constaté dimanche matin que certains chefs de scrutin ne connaissaient pas le bon mécanisme de vote, n’étaient pas bien équipés du bureau de vote et étaient généralement faibles face au chaos, sachant que certains d’entre eux ont terminé leur tâche complètement, le chaos dans les bureaux de vote dû à la densité remarquable des délégués, ce qui indique également de la corruption électorale déguisée, car selon la loi, un seul représentant du candidat a droit au bureau de vote, et nous avons enregistré deux ou trois participants ».

Il a ajouté : « Les cours des centres se sont transformées en rassemblements populaires de différents groupes, et des personnes sans statut et sans justification légale sont entrées dans les centres. Les élections se sont également arrêtées dans certains bureaux de vote entre une demi-heure et deux heures en raison de problèmes de sécurité, de bousculades et de conflits. Et les forces de sécurité sont intervenues pour mettre un terme à tout ».

Il a souligné que « l’emballage mauvais et scandaleux d’un grand nombre de procès-verbaux des bureaux de vote a été retardé dans les commissions d’inscription primaires, où la plupart des bureaux de vote sont triés à nouveau en raison d’erreurs dans les procès-verbaux ».