SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Le premier commentaire américain sur les résultats des élections au Liban

Aujourd’hui, vendredi, le département d’État américain a exhorté « les représentants élus et les dirigeants politiques du Liban à répondre à l’appel au changement du peuple libanais. »

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a appelé à la « formation rapide du gouvernement libanais. »

« Nous partageons les préoccupations de nos partenaires concernant les allégations d’achat de voix et d’intimidation lors des élections libanaises », a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

D’autre part, le Groupe international de soutien au Liban a exhorté toutes les parties concernées à « agir rapidement pour former un gouvernement capable de mettre en œuvre les réformes vitales tant attendues, et à continuer à travailler avec le Fonds monétaire international, en mettant en œuvre les mesures préalables auxquelles le Liban s’est engagé dans l’accord conclu au niveau du personnel le 7 avril, afin de poser des bases solides pour une reprise sociale et économique durable pour le Liban ».

Dans une déclaration, le groupe a salué « la tenue des élections législatives dans les délais prévus, le 15 mai », exprimant « son appréciation pour le professionnalisme, le dévouement et le sérieux dont ont fait preuve les fonctionnaires libanais dans la conduite du processus électoral, saluant le rôle des forces de sécurité dans le maintien de l’ordre public au cours des élections. »

Il a estimé que « la participation des Libanais, dans leur pays et à l’étranger, à ces élections est encourageante, car elle a représenté une occasion non seulement pour que leurs voix soient entendues, mais aussi pour qu’ils puissent exprimer leurs aspirations légitimes », soulignant que le groupe exhorte le nouveau parlement à bénéficier de l’énergie de l’espoir que les Libanais ont diffusé à travers les urnes, considérant qu’ « il est temps de faire un progrès audacieux en termes d’approbation de la législation nécessaire pour assurer la stabilité économique, renforcer la gouvernance et mettre en œuvre les réformes dont le Liban et son peuple ont besoin de toute urgence pour se relever. »