SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Le premier lot de Libanais de l’Ukraine est arrivé…

À l’aube d’aujourd’hui, le premier groupe de Libanais en Ukraine, dont 40 étudiants libanais, est arrivé de Bucarest, après que l’homme d’affaires libanais en Roumanie, Muhammad Murad, les ait hébergés dans l’un de ses hôtels avec des billets sécurisés pour leur retour au Liban.

Ils ont été reçus dans le hall d’arrivée de l’aéroport international Rafik Hariri par le chef de la Commission supérieure de secours, le général de division Muhammad Khair, et les familles des étudiants.

Le général de division Khair s’est adressé aux familles des étudiants avec un discours dans lequel il a expliqué que:« la tâche d’évacuer les étudiants libanais d’Ukraine à la lumière des faits dangereux sur le terrain était difficile, mais ils étaient unis ».

Il a souligné qu’« il est normal que la vie des Libanais en Ukraine soit affectée par les opérations militaires et de sécurité qui s’y déroulent ».

Il a souligné que:« dès le début, nous voulions faire un plan pour évacuer les Libanais pendant le temps de l’armistice, mais les combats en cours l’ont empêché.

Nous avons souligné qu’ils ne devaient pas sortir individuellement ou en grands groupes, nous avons donc préféré ne pas nous rassembler en grand nombre pour les familles libanaises, et c’est ce qui s’est passé.

Dans chaque ville, un groupe de jeunes communiquent entre eux, et nous communiquons avec eux à notre tour ».

Il a expliqué que:« le nombre qui a été enregistré auprès de l’ambassadeur du Liban en Ukraine est de 960 citoyens libanais, 450 d’entre eux sont enregistrés pour se rendre en Pologne, et 250 d’entre eux sont entrés jusqu’à présent, et il y a à peu près le même nombre à la frontière qui ira à Varsovie. »

Il a souligné qu’« il y a des gens qui ont préféré aller en Europe », notant que:« d’ici 48 heures un autre avion arrivera transportant des Libanais de Varsovie ».

Il a déclaré:« Un certain nombre de Libanais sont toujours en Ukraine, selon leur désir, malgré le danger, mais nous sommes en contact avec eux. Une coordination est en cours avec la Croix-Rouge ukrainienne, et le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine a été contacté pour assurer la coordination et la communication entre la Croix-Rouge ukrainienne et l’ambassade du Liban à Kiev, afin que nous puissions obtenir ceux que nous n’étions pas en mesure actuellement pour sortir, et j’espère que le processus sera terminé dès que possible ».