SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Le président Aoun: Le succès des négociations de Vienne est un signe de paix pour toute la région

Le Président de la République, le général Michel Aoun, a affirmé l’importance de la paix entre les peuples, « qui leur garantit confort et vie heureuse ». Le président a également exprimé son espoir pour le succès des négociations de Vienne « comme un signe non seulement pour l’Iran, mais pour toute la région ».

Les positions du président sont intervenues lors d’une rencontre avec le ministre iranien de la Culture et de l’Orientation islamique, Mohammed Mahdi Ismaili, en présence du ministre libanais de la Culture, le juge Mohammed Wissam Mortada.

Le ministre Ismaili est en visite au Liban à la tête d’une délégation pour ouvrir la « Semaine culturelle iranienne au Liban ». La délégation était accompagnée de l’ambassadeur d’Iran au Liban, Mohammed Jalal Firouzania.

Au début, le ministre ismaélien a remercié le président Aoun de l’avoir reçu et a transmis les salutations du président iranien, Ibrahim Raaisi, et ses vœux de bonne santé. Le ministre Ismaili a souligné que l’Iran « regarde avec beaucoup d’appréciation les positions de principe, cruciales et fermes du président Aoun. Ces positions ont donné à la République libanaise cette position unique ».

« Tout au long de votre carrière politique, vous avez déployé toutes vos forces pour préserver l’unité du gouvernement et du peuple libanais. Et vous avez pu couronner votre carrière par le succès », a indiqué le ministre Ismaili.

En outre, l’ismaélien a affirmé que le nouveau gouvernement iranien a une politique étrangère ouverte et constructive basée sur l’établissement des meilleurs ponts de confiance, de convergence et de dialogue avec les pays de la région en général et les pays amis et frères en particulier. Le ministre iranien a également exprimé sa conviction que le renforcement des liens de coopération et de convergence constructive entre les pays de la région assure la sécurité et la stabilité, d’une part, l’enrichit et la tient à l’écart de l’ingérence des pays étrangers, d’autre part.

Le ministre ismaélien a ensuite présenté l’impact des sanctions imposées à l’Iran; L’ismaélien a évoqué les succès obtenus par l’Iran, en particulier dans la lutte contre ses effets et dans la lutte contre l’épidémie de Corona, déclarant que les pourparlers de Vienne se déroulent de manière positive, ce qui pourrait aider à parvenir à un accord positif et constructif.

« La République islamique d’Iran insiste pour que l’accord soit juste, juste, définitif, permanent et continu d’une manière qui garantisse qu’il ne sera pas annulé avec le changement d’administration politique et de gouvernance aux États-Unis, ce qui aura une incidence positive sur tous les pays et peuples de la région », a poursuivi Ismaili.

Enfin, le Ministre ismaélien a souligné que sa visite d’aujourd’hui indique l’intention de l’Iran de renforcer les relations fraternelles avec le Liban dans tous les domaines, en particulier artistiquement, culturellement et intellectuellement. « Il existe des groupes artistiques, musicaux et culturels qui présenteront au peuple libanais les derniers produits artistiques et culturels en Iran ».

Ismaili a souligné que les Iraniens tendent la main de convergence et de coopération avec le Liban et sont pleinement prêts à renforcer et à consolider les relations bilatérales dans tous les domaines, en particulier à la lumière des capacités avancées de la République islamique dans les domaines des productions artistiques et culturelles, qu’elle peut mettre à la disposition du Liban.

Le ministre iranien a exprimé la volonté de son pays d’initier une série de productions conjointes, que ce soit dans le domaine du cinéma, des maisons d’édition, ou dans les domaines de l’art et de la musique, espérant que dans un proche avenir, l’Iran serait en mesure d’accueillir la semaine culturelle libanaise dans la capitale, Téhéran, ou dans l’une des grandes villes iraniennes, « Pour que le peuple iranien puisse s’initier aux innovations culturelles de l’art libanais ».

Pour sa part, le Président a souhaité la bienvenue à la délégation et a exprimé l’appréciation du Liban pour l’Iran, « qui a pu faire face aux circonstances difficiles qu’il a traversées et a pu, malgré les sanctions et les boycotts qui lui ont été imposés, développer ses industries sans piquer son peuple avec quoi que ce soit, ni exploiter ces circonstances pour enregistrer la créativité dans de nombreux domaines ».

Le président Aoun a également souligné le désir du Liban de maintenir les meilleures relations avec l’Iran, soulignant son suivi des détails des pourparlers à Vienne. Le président Aoun a exprimé son espoir de succès des négociations comme « un signe de paix non seulement pour l’Iran, mais pour toute la région d’une manière qui garantit le confort de ses peuples et leur vie heureuse ».

En conclusion, le président Aoun a exprimé l’espoir que « le Liban sera bientôt en mesure de sortir de la crise économique actuelle », et a transmis au ministre ismaélien ses salutations au président iranien, Ibrahim Raaisi.

    la source :
  • NNA