SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Le président Aoun : « Tous les appareils d’État sont perturbés, j’ai donc pris l’initiative de résoudre les crises urgentes »

Le président de la République, le général Michel Aoun, a annoncé qu’il a été décidé de subventionner les carburants en faisant supporter une partie du coût par le trésor public, et de donner aux employés du secteur public une aide urgente, en attendant une révision des salaires, selon les normes, dans le cadre d’un plan de redressement global, soulignant qu’il continuera à travailler jusqu’à ce que des solutions soient trouvées, et ne sera pas affecté par les campagnes médiatiques.

« Je continuerai à travailler et je n’abandonnerai pas mes devoirs et mes responsabilités », a promis Aoun.

Alors que les appareils de l’État dans lesquels les décisions sont censées être prises semblent avoir été perturbés, le président a indiqué qu’il avait pris l’initiative de résoudre les crises pressantes et les problèmes urgents. Il a déclaré : « Je vais être honnête avec vous pour que vous sachiez qu’il y a une obstruction à toute notion, suggestion ou initiative, comme si ce qu’il fallait, c’était une nouvelle détérioration des conditions, des souffrances et des tourments pour les citoyens, et leur longue attente dans des files d’attente d’humiliation. »

Aoun a souligné que « le gouvernement sera formé en coopération avec le Premier ministre désigné, à condition qu’il soit capable de mener des réformes en premier lieu et qu’il gagne la confiance des blocs parlementaires. »

Les positions du président de la République ont été exprimées dans un discours qu’il a adressé aux Libanais ce soir par l’intermédiaire de divers médias, à la suite de la réunion qu’il a présidée cet après-midi au palais de Baabda, consacrée à la résolution de la crise du carburant qui sévit dans le pays.