SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Le président du Sénat français: Une conférence devrait être organisée pour discuter de la question de la souveraineté du Liban

Un colloque s’est tenu au Palais du Luxembourg, sous l’égide du Président du Sénat à Paris, Gérard Larcher, sur les efforts, et ce, pour aider le peuple libanais qui traverse une crise sans précédent à tous les niveaux.

L’action humanitaire et l’aide que Malte Liban apporte à tous sans aucune discrimination dans ces circonstances difficiles et tragiques que traverse le pays ont constitué le point central du colloque au Sénat, qui s’est déroulé en présence d’un grand nombre de personnalités parlementaires. et un certain nombre de ministres de France, d’Allemagne et de Monaco.

Outre des spécialistes dans plusieurs domaines, dont la santé, la pharmacie et l’agriculture, ils sont venus spécialement pour participer et témoigner des réalisations de l’organisation pour alléger les souffrances du peuple libanais.

Plusieurs orateurs ont prononcé des discours à cet égard, dont la présidente du Groupe d’amitié franco-libanais, Christine Lavard, au Sénat, et Albert Kfoury, président de l’Association Malte-Liban en France.

La crise sanitaire, en particulier la pandémie de Corona, et les moyens qui ont été mis en place pour y faire face, étaient présents dans les interventions des intervenants, qui ont souligné la nécessité de continuer à apporter une aide immédiate et nécessaire aux Libanais dans plus d’un domaine pour répondre aux besoins du peuple libanais à la lumière de l’effondrement du pays qui a touché la plupart des secteurs, de la santé à l’économique et au social.

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a conclu le colloque avec Marwan Sehnaoui, président de l’Organisation de Malte au Liban.

Il s’est interrogé sur la notion de souveraineté aujourd’hui, à l’heure où le Liban célèbre son indépendance et vit des tragédies sans précédent qui ont affecté négativement les Libanais.

Larache a appelé à la tenue d’une conférence qui comprend les parties libanaises, pour discuter de la question de la souveraineté.

Le responsable français a souligné l’importance du Liban et son rôle.

Soulignant que ce pays est le pays du message, au monde malgré tout ce qui se passe, compte tenu de sa diversité et de son héritage culturel, et qu’il a toujours montré l’exemple.

Marwan Sehnaoui, à son tour, a souligné l’importance du Liban et la nécessité d’aider les Libanais qui sont aujourd’hui dans le besoin.

Il a souligné que la nécessité d’appliquer des valeurs doit s’imposer à l’autre et à un peuple en difficulté jouissant de vitalité et de persévérance.

Sehnaoui s’est adressé aux participants, leur demandant de ne pas laisser le Liban mourir.

Sehnaoui a remercié les représentants et les membres pour leurs contributions et leurs efforts pour aider les Libanais, ce qui a permis à l’Organisation de Malte de remplir pleinement sa mission.