SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Le président du syndicat des hôpitaux privés Sleiman Haroun prévient: Vous verrez des gens mourir chez eux

Le chef du Syndicat des propriétaires d’hôpitaux privés, Suleiman Haroun, a estimé que les banques retiennent les fonds des hôpitaux.

Dans une interview accordée à la chaîne Aljadeed, il a déclaré:« Nous devons payer en espèces et nous n’avons aucun moyen d’accéder à notre argent ».

Il a ajouté:« Les envois de fonds et les chèques bancaires n’ont plus aucune valeur, et cette approche ne peut pas être poursuivie en ne remettant pas d’argent aux hôpitaux pour payer leurs factures ».

Il a poursuivi:« Le taux d’occupation dans les hôpitaux ne dépasse pas 50%, « et vous verrez des gens mourir chez eux » en raison de leur incapacité à entrer dans l’hôpital.

Il est à noter que le Syndicat des médecins libanais de Beyrouth et du Nord et le Syndicat des propriétaires d’hôpitaux privés du Liban, dans un communiqué, ont appelé « à la grève générale et à l’arrêt complet du travail jeudi et vendredi les 6 et 27 de ce mois.

Cela a été fait dans les cliniques, les centres de santé et les hôpitaux, sauf pour les cas d’urgence, et de se rassembler devant la Banque du Liban à Beyrouth le jeudi 26 mai à 11 heures, en refus des politiques de la Banque centrale du Liban et de la Association des propriétaires de banques contre les déposants publics, les médecins, les travailleurs du secteur de la santé et les hôpitaux ».