SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

le prix du pain va-t-il augmenter ?

Le chef du syndicat de l’industrie du pain, Tony Seif, a affirmé que même si le prix du blé augmente globalement, le prix du pain n’augmentera pas, car le blé est subventionné par la Banque du Liban, et le prix dépend du taux de change du dollar et du prix du pétrole.

Saif a demandé au ministère de l’économie, dans une interview télévisée, d’accélérer l’importation de farine prête à l’emploi de n’importe quel marché de n’importe quel pays, et nous demandons la levée des droits de douane sur cette matière car nous sommes dans une circonstance exceptionnelle.

Pour sa part, le directeur de l’Office des céréales et des betteraves à sucre, a confirmé que la Russie, la Roumanie et l’Ukraine étaient les principales sources d’importation de blé parce que le coût du transport à partir de ces pays est plus faible, rassurant que le Liban est en train de trouver d’autres sources de blé, comme l’Inde, et que l’Office des céréales et des betteraves à sucre va finir de préparer le cahier des charges qui comprend aujourd’hui les spécifications du blé adapté à la préparation du pain arabe.

Il a expliqué dans une interview télévisée que l’argent est sécurisé et qu’il ne reste plus qu’à trouver une autre source que l’Ukraine, notant que ce processus prendra quelques jours entre l’établissement du cahier des charges, le lancement de l’appel d’offres et l’information de la Banque du Liban.

Et il a révélé que le taux annuel d’importation de blé se situe entre 570 et 600 000 tonnes, soit 50 000 tonnes par mois, soulignant que « notre principale préoccupation est de maintenir le prix du pain au plus bas niveau possible. »

Il a souligné que l’importation de farine est proposée comme une idée alternative, et il a parlé d’un obstacle dans ce dossier, en disant : Il y a une taxe de 14% sur l’importation de farine qui doit être levée, et une autre procédure doit être prise.