SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Le processus de contrebande de personnes de la Syrie au Liban à pied

La Direction générale de la sécurité de l’État, du Département de l’information, de l’orientation et des relations publiques, a annoncé qu’après que des informations étaient disponibles sur le processus de trafic illicite de personnes de la Syrie au Liban entre les villes de Shadra et d’Al-Khalisa au Akkar à pied.

Ensuite, ils sont transportés vers Tripoli et Beyrouth par de petits bus, et à la suite d’un contrôle et d’un suivi.

L’une des patrouilles a réussi à arrêter la camionnette Hyundai au carrefour de l’église de la ville de Shadra, avec le chauffeur libanais (AM), huit hommes, deux femmes et quatre enfants, tous de nationalité syrienne.

La direction a révélé dans un communiqué que la patrouille a également pu arrêter les Libanais (H.F), qui s’employaient à sécuriser le passage des Syriens et les amener à pied sur la voie publique.

La déclaration indiquait que la dernière camionnette Hyundai avait réussi à s’échapper, puis qu’elle avait été retrouvée avec un autre véhicule à quatre roues motrices, sans personne à l’intérieur.

Avec l’appui d’une patrouille du 1er Régiment des Frontières Terrestres. Selon le communiqué, l’exigence légale a été prise contre eux sur la base d’un signal judiciaire.