SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Le projet d’opérations d’urgence de carburant au Liban prend fin

Selon divers journaux aujourd’hui, le PAM, en collaboration avec l’OMS, l’UNICEF, les partenaires du secteur et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, a livré la dernière goutte de carburant dans le cadre du projet d’opérations d’urgence au Liban dans le cadre du Plan d’intervention d’urgence (ERP) coordonné par les Nations Unies.

Cela marque la fin de l’un des projets du Programme alimentaire mondial (PAM), qui est opérationnel depuis septembre 2021, qui a fourni plus de 10,4 millions de litres de carburant à 350 installations d’approvisionnement en eau au Liban et à 272 établissements de santé à travers le pays pour combler les graves pénuries de carburant et éviter l’effondrement des services essentiels de sauvetage.

Najat Ruchdi, coordonnatrice résidente et Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies à Beyrouth « Par l’intermédiaire du Programme alimentaire mondial, les Nations Unies, en coordination avec l’UNICEF, qui, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires et les organisations non gouvernementales, géraient l’un des plus grands services de carburant au monde. Ce processus n’aurait pas pu être mené à bien sans le généreux soutien des donateurs. Je suis très fier des réalisations obtenues avec ce projet extraordinaire et de la forte coopération dont nous avons été témoins malgré les défis majeurs que cela implique. »

Le fonds, géré par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et le Fonds central d’intervention d’urgence, a fourni au Liban 8,5 millions de dollars pour commencer ce soutien ponctuel en temps opportun et rapidement en cas de besoin.

Ruchdi s’est dit préoccupé « par l’impact continu de la crise énergétique sur les services de base et le bien-être des personnes ». Elle a ajouté « Le gouvernement libanais doit trouver une solution durable à ce problème, car les personnes les plus vulnérables ont besoin d’une forme d’assistance et de protection ».

Le Plan d’intervention d’urgence (ERP) a été lancé en août 2021 et n’a été financé qu’à hauteur de 25 %, et un soutien urgent est nécessaire pour la poursuite des opérations et l’expansion des activités humanitaires vitales, conformément aux interventions humanitaires pour le Plan de réponse aux crises au Liban et les programmes de l’UNRWA.