SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Le syndicat des boulangers de Beyrouth et du Mont-Liban : il faut augmenter les salaires des travailleur

Le Syndicat des travailleurs de la boulangerie à Beyrouth et au Mont-Liban a appelé le ministre intérimaire du travail, Mustafa Bayram, et les personnes concernées à « accélérer la formation d’un comité doté d’une expertise et de compétences pour étudier la situation des travailleurs d’une manière globale en vue de la publication de décisions et de décrets qui réglementeraient la relation contractuelle et légale entre les travailleurs et les propriétaires de boulangerie, surtout que les travailleurs de la boulangerie souffrent énormément du manque d’application du droit du travail et des lois en vigueur, en termes d’indemnités de transport et de bourses d’études. »

Le syndicat a dénoncé « les politiques économiques adoptées qui ne se soucient pas du développement et de la valorisation de la production nationale, ne se soucient pas du citoyen et de ses moyens de subsistance, et ne luttent pas contre le gaspillage et la corruption, et ne demandent pas des comptes aux corrompus, et aux monopoleurs. Les travailleurs des boulangeries sont la partie principale de la production du pain, et les soldats inconnus en temps de paix et de guerre restent debout la nuit devant les maisons de feu pour assurer le pain pour tous les citoyens », appelant à « augmenter les salaires des travailleurs dans ce secteur ».

Le syndicat a également déclaré : « Le moment est venu d’appliquer le droit du travail aux travailleurs des boulangeries », saluant « le rôle positif des propriétaires de certaines boulangeries en raison de leur sens de la responsabilité nationale et humanitaire en donnant aux travailleurs un pourcentage de leur salaire en dollars américains et selon le taux de change quotidien. »