SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Le Syndicat des Importateurs Pharmaceutiques: Deux conditions de base que les génériqueurs doivent respecter

Commentant la récente décision du ministre de la Santé publique, Firas Abyad, concernant l’enregistrement initial, le chef du Syndicat des importateurs de médicaments et des propriétaires d’entrepôts, Karim Jbara, a souligné que « cette décision permet pratiquement aux fabricants de génériques, qui répondent à deux conditions, de fournir des médicaments au Liban d’une manière rapide ».

Il a déclaré que « la première condition est la qualité, par exemple, la décision exige que les médicaments importés au Liban soient vendus dans les pays de référence, et que ces médicaments soient fabriqués, dans des usines qui détiennent des certificats internationaux fiables.

Quant à la deuxième condition, c’est le prix du médicament, car la décision exige que ces médicaments soient moins chers que les médicaments de marque existants, sur le sol libanais, dans des proportions variables selon le type de médicament.  »

Jbara a souligné que « la récente décision du ministre de la Santé publique permettra aux médicaments génériques qui ne sont pas actuellement disponibles sur le marché libanais, et qui sont de qualité fiable et à des prix acceptables, d’entrer sur le territoire libanais de manière rapide, et sans mettant fin à tout le processus d’enregistrement.

Elle devrait compléter son dossier plus tard et dans un délai déterminé.Il est à noter qu’il était obligatoire d’enregistrer intégralement ces médicaments avant de les importer au Liban, ce qui prenait environ un an. «