SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Le Syndicat des médecins: Les agresseurs contre le médecin Hisham Hayek doivent être arrêtés

Le Syndicat des médecins libanais à Beyrouth a dénoncé la « condamnation la plus ferme » de l’attaque au couteau contre le chirurgien Hisham Hayek, dans une station-service de sa région de Maghdouche, dans le but de résoudre un différend qui existait entre les parties en conflit.

J’ai demandé aux autorités de sécurité et judiciaires compétentes de poursuivre les agresseurs dont l’identité est connue nominativement, de les arrêter et de les arrêter, et de les renvoyer devant la justice compétente pour leur infliger les peines les plus sévères.

Et le syndicat a déclaré dans un communiqué: Ce qui a été commis contre de nombreux médecins, en particulier le docteur Hisham Hayek, pour nous exhorter plus que jamais à insister sur la nécessité d’approuver les projets de loi liés à l’immunité professionnelle du médecin et à toutes les violations contre lui et ses droits, par la Commission de l’administration parlementaire et de la justice et à ratifier Définitivement par l’Assemblée générale du Parlement libanais.

Le Syndicat des médecins a souligné qu’il a continué et qu’il communique toujours avec tous les acteurs politiques et privés pour faciliter la fourniture d’essence aux médecins et au personnel soignant, afin qu’ils puissent accomplir leur devoir national et humanitaire.

Le Syndicat a confirmé qu’il suivra et poursuivra l’affaire conformément aux principes juridiques, dans le but d’arrêter les agresseurs et les responsables de l’agression et de les punir, d’autant plus que leur identité est connue.