SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Le Syndicat des pharmaciens nie l’existence de tout partenariat avec lui dans l’une des pharmacies que Hassan a perquisitionné

Après que le ministre de la Santé publique du gouvernement intérimaire, Hamad Hassan, ait perquisitionné des entrepôts de médicaments dans plusieurs régions libanaises, et trouvé des quantités de médicaments stockées à l’intérieur de certains d’entre eux.

Le chef du Syndicat des pharmaciens, Ghassan Al-Amin, a annoncé qu’il était:

« surpris que certains des instigateurs et prédateurs, à des fins personnelles bon marché, aient diffusé des informations fausses et trompeuses selon lesquelles il était partenaire dans l’un de ces entrepôts.

Et puis ils ont lancé une campagne organisée et systématique contre lui via les réseaux sociaux dans le but d’inciter l’opinion publique contre lui et de déformer son image et sa réputation en diffusant ces fabrications et ces fausses nouvelles.

Sur la base de ce qui précède, le Syndicat des pharmaciens a catégoriquement nié l’existence de tout partenariat, relation ou capacité pour lui, dans l’un des entrepôts perquisitionnés hier, conservant ses pleins droits pour poursuivre quiconque serait tenté de publier et de commercialiser ces « faux et nouvelles fabriquées. «