SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Le « Tarif de 6000 livres pour le transport »… et nous attendons une réponse de Wazni

Le chef des fédérations et syndicats du secteur des transports routiers au Liban, Bassam Tlais, a commenté le tarif des transports en déclarant: le secteur, afin que le tarif revienne au prix précédent, c’est-à-dire 6000 livres libanaises.

Il a ajouté, dans une interview au journal Asharq Al-Awsat, que « nous attendons maintenant la réponse du ministre des Finances du gouvernement intérimaire, Ghazi Wazni, lundi prochain après-midi, et nous visons à protéger les gens sans opprimer le conducteur.  »

Il a expliqué que « d’une part, les gens ne sont pas en mesure de payer le tarif élevé demandé par le chauffeur, et d’autre part, nous ne pouvons pas forcer le chauffeur à respecter les 6000 livres libanaises, alors qu’il doit parfois acheter du carburant à le prix du marché noir.

Et il a déclaré: « Pour cette raison, nous pressons le gouvernement de soulager les citoyens et d’aider les chauffeurs à terminer leur travail. »

Tlais a souligné que « lundi, la réponse est certaine. J’ai été officiellement informé de l’accord de Diab pour soutenir la filière, et il y a eu plusieurs séances avec les ministres des Finances et des Travaux, et il reste à attendre de connaître le nombre définitif de soutien. «