SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Le vice-Premier ministre déclare la faillite de l’État libanais et la banque centrale

Le vice-Premier ministre libanais Al-Shami a déclaré « la faillite de l’État et la Banque centrale du Liban », et a déclaré que les pertes seraient distribuées à l’État, à la Banque du Liban, aux banques et aux déposants.

Il a déclaré « Les pertes seront distribuées à l’Etat, à la Banque du Liban, aux banques et aux déposants, et il n’y a pas de pourcentage spécifique, malheureusement l’Etat est en faillite ainsi qu’à la Banque du Liban, et nous voulons arriver à un résultat, et la perte s’est produite à cause de politiques depuis des décennies, et si nous ne faisons rien, la perte sera beaucoup plus grande ».

« Il y a une vérité qui ne peut être ignorée, nous ne pouvons pas vivre dans le déni, nous ne pouvons pas ouvrir les retraits (bancaires) à tout le monde, et j’aimerais que nous soyons dans un état normal », a déclaré Shami dans une interview télévisée.

En ce qui concerne les négociations du FMI, il a déclaré: « Nous sommes en pleine négociation avec le FMI et en contact quotidien avec le FMI, et pour la première fois cette grande mission est arrivée et nous avons fait des progrès significatifs dans les négociations du FMI. »

Il a ajouté « Nous espérons parvenir à un accord sur cette tournée ou une autre », a déclaré al-Shami. Les négociations portent actuellement sur plusieurs sujets : la réforme et la restructuration du secteur bancaire, la politique budgétaire équilibrée pour le service de la dette publique, la réforme du secteur public et de l’électricité, l’assainissement des taux de change, la politique monétaire et la gestion de l’inflation.»

Il a souligné que KPMG audite la Banque du Liban et que la banque procède à un inventaire des quantités d’or en sa possession et a déjà entamé le processus d’inventaire.