SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

L’Électricité du Liban: Nous tenons toujours à l’intérêt de l’institution et des travailleurs

Electricité du Liban a publié le communiqué suivant:

« Se référant à la rencontre qui a eu lieu le 17 février 2022 au Ministère de l’Energie et de l’Eau entre Son Excellence le Ministre de l’Energie et de l’Eau et le Président du Conseil d’Administration, concernant l’absence d’agrément du Ministère de l’Energie et de l’Eau sur Résolution du conseil d’administration n° 406-28 du 22 décembre 2021, relative à la conclusion de l’accord résultant de la sollicitation d’offres pour fournir une main-d’œuvre de soutien à l’établissement.

Les solutions proposées à ce problème émergent ont été discutées et l’indemnité journalière de la main-d’œuvre de soutien a été sécurisée pour les jours de travail réels à partir du 1/1/2022.

Etant entendu que la réunion du Conseil d’administration sera délibérée mardi prochain et que la décision appropriée sera prise à cet égard conformément aux dispositions réglementaires et législatives en vigueur et dans la limite des pouvoirs qui lui sont conférés, et que cette décision sera ultérieurement ratifié par le Ministère de l’Energie et de l’Eau.

Au cours de la réunion, « le représentant des ouvriers de soutien » a exigé une augmentation de l’indemnité journalière pour eux (de quarante mille livres à quatre-vingt mille livres).

Les participants ont montré leur compréhension, leur volonté de trouver des solutions disponibles conformément aux cadres juridiques.

Ce qui surprend, c’est l’annonce du sit-in ouvert dans tous les services de l’établissement (laboratoires, gares et bâtiment central) et la présence de quelques obstacles par le conseil d’administration à cet égard.

Ceci avant que la question ne soit présentée au Conseil, sachant qu’elle sera présentée lors de la séance du mardi 22/2/2022 pour prendre la décision appropriée à son sujet.

Son Excellence le Ministre de l’Energie et de l’Eau, l’Electricité du Liban, le président et tous les membres de son conseil d’administration, comprennent les conditions difficiles vécues par les ouvriers et employés de soutien de l’institution à la lumière des conditions économiques et financières difficiles actuelles.

Et ils travaillent à trouver des solutions juridiques appropriées pour améliorer leur situation dans ces circonstances exceptionnelles, selon les pouvoirs confiés à chacun d’eux, tout en respectant les directives du gouvernement à cet égard et les lois et règlements en vigueur ».