SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

L’enquête a commencé avec Noun…Et Peter Bou Saab a été convoqué aujourd’hui

Une force de la Police Judiciaire vient d’arriver à la Direction de la Sûreté de l’Etat à Ramlet Al-Bayda et a commencé l’enquête avec William Noun.

D’autre part, une patrouille de la Sûreté de l’Etat a informé Peter Bou Saab, le frère du martyr Joe Bou Saab, de la nécessité de se présenter au centre de la Sûreté de l’Etat à 10 heures.

On s’attend à ce qu’il y ait des mouvements populaires dans toutes les régions si William Noon n’est pas libéré au plus vite.

Il convient de noter que la Direction générale de la Sûreté de l’État, sur la base de la décision du procureur général près la cour d’appel de Beyrouth, le juge Zaher Hamadeh, a arrêté le militant William Noun, sur la base d’une phrase qu’il a prononcée lors d’une intervention télévisée.

Un grand nombre de familles des victimes de l’explosion du port ont assisté aux abords de la branche de la sécurité de l’État à Ramlet al-Bayda, où se trouve Noun, et ont exigé sa libération immédiate.

Le député Melhem Khalaf, accompagné d’un groupe d’avocats, s’est également rendu au siège de la Sûreté de l’État pour suivre le cas de Noun.

Les gens ont demandé la libération de Noun, critiquant les autorités pour ne pas avoir préservé le sang des martyrs.

Le peuple a juré de poursuivre l’escalade, en disant : « Nous sommes tous William. »