SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Les activités d’Aoun aujourd’hui: Réception d’une délégation du PPE et signature de 12 lois

12 lois signées

Le président de la République, le général Michel Aoun, a signé cet après-midi 12 lois approuvées par le Parlement lors de sa dernière session et renvoyées pour publication au Journal officiel.

Une délégation du Parti Populaire Européen

Le président Aoun a également reçu, ce matin au palais de Baabda, une délégation du « PPE-Parti populaire européen », qui se rend au Liban pour faire le point sur sa situation.

Aoun a souligné que:« des élections législatives et présidentielles auront lieu » et a souligné « la nécessité de modifier les lois ».

De son côté, le chef de la délégation, le député français Franck Proust, a souligné que:« cette visite s’inscrit dans le cadre d’une prise de connaissance de la situation libanaise et de la manière de contribuer à l’assistance sur les plans politique et économique.

Surtout à la lumière des préparatifs du Liban pour la tenue d’élections législatives le 15 mai, et d’autre part, il est en train de négocier avec le Fonds monétaire international pour mettre en œuvre un plan de redressement financier dans des conditions difficiles imposées par le Fonds, qui affectent directement le mise en œuvre rapide de ce plan ».

Pour sa part, le président Aoun a répondu, souhaitant que la délégation atteigne le but de sa visite au Liban et soit informée de ses différentes conditions.

Il a aussi souligné que:« la situation en Europe affecte actuellement l’économie mondiale ainsi que le Liban ».

Puis a évoqué les événements entourant le Liban et leur impact sur la vie publique et privée de celui-ci, puis a affirmé que:« les différents pays se sont tenus aux côtés du Liban après l’explosion du port et lui ont envoyé de l’aide ».

Concernant son avis sur la mise en place du mécanisme des Mégacentres, Aoun a révélé qu’il tiendra une réunion sur un sujet.

En réponse à une question sur ses attentes à l’égard des élections législatives et présidentielles, il a déclaré:« Bien sûr, les résultats du processus électoral ne peuvent pas être connus à partir de maintenant, mais je vous assure qu’ils se produiront ».

Et enfin, concernant les rumeurs sur la possibilité que le Liban soit aidé par l’Europe en l’absence de confiance étrangère dans les Libanais, d’autant plus qu’il est dit que la plupart des Libanais ont des agendas étrangers, le président Aoun a affirmé que:« le système libanais est paralysé et a besoin de changements ».