SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2021, Wednesday |

Les activités terroristes de l’Iran en tête de l’ordre du jour de la réunion Euro-États-Unis-Golfe

Les activités déstabilisatrices de l’Iran dans la région ont conduit à des consultations lors de la réunion de la troïka européenne E3 (France, Allemagne et Grande-Bretagne) et à l’envoyé spécial des États-Unis en Iran avec le Conseil de coopération du Golfe (CCG), ses États membres, l’Égypte et la Jordanie à Riyad jeudi.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que les participants « ont échangé leurs points de vue sur la situation politique et sécuritaire dans la région, y compris les actions de l’Iran ».

La déclaration a ajouté que la discussion portait sur le septième cycle de pourparlers sur le retour de l’Iran et des États-Unis au respect total et réciproque du JCPOA, où « les représentants de la Troïka européenne et des États-Unis ont souligné la nécessité d’une solution négociée à la question et sa mise en œuvre de l’importance de cela pour l’Europe, les États-Unis, la région et au-delà ».

Les représentants de la troïka européenne et l’envoyé des États-Unis ont salué « les efforts de nos partenaires régionaux pour apaiser les tensions et promouvoir le dialogue dans la région » et ont réitéré leur détermination à continuer de répondre aux préoccupations plus larges de la région en matière de sécurité.

Selon le communiqué, les participants ont discuté des « activités déstabilisatrices de l’Iran dans la région, y compris l’utilisation et le transport de missiles balistiques et de drones qui ont conduit à des attaques contre les partenaires régionaux », et ont réitéré leur préoccupation et leur condamnation de ces activités.

« Le dialogue régional et un retour à la conformité mutuelle avec l’accord nucléaire profiteraient à l’ensemble de la région du Moyen-Orient et permettraient davantage de partenariats régionaux et d’échanges économiques, avec des implications à long terme pour la croissance et le bien-être de tous, y compris l’Iran », ont souligné les participants.

Cela intervient un jour après la deuxième réunion du Groupe de travail américano-du-Golfe sur l’Iran à Riyad avec la participation de représentants des pays du CCG et de la délégation américaine dirigée par l’envoyé spécial américain pour l’Iran, Robert Mali, qui s’est félicité de la reprise des négociations de Vienne et a appelé à un retour au respect de l’accord sur le programme nucléaire iranien.