SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Les avocats de l’État ont décidé de cesser d’exercer leurs fonctions pour ces raisons

La chef du comité des affaires du ministère de la Justice,Helena Iskandar, a publié la déclaration suivante:

Le 17/1/2022, les avocats de l’Etat libanais ont adressé une lettre à la présidente de la commission l’informant de leur décision de cesser d’exercer leurs fonctions en raison de la faible valeur de leur salaire mensuel de deux millions de livres libanaises, soit un tiers de qui est considérée comme une indemnité de transfert.

Et en raison de l’absence de réponse à leur demande depuis 2017, d’augmenter leurs salaires, d’autant plus qu’ils ne bénéficiaient pas de l’aide sociale accordée aux employés de l’administration publique, ainsi que de l’augmentation de l’indemnité de transport de 8.000L.L. à 65.000L.L.

Le même jour, le chef de la commission a remis sa lettre au président de la République, au Premier ministre et aux ministres de la justice et des finances, leur proposant de bénéficier de l’aide sociale, d’augmenter l’indemnité de transport et d’augmenter leur salaire mensuel.

Ceci en raison des dépenses qu’ils encourent dans l’exercice de leurs fonctions en assistant le chef de la commission dans la défense des intérêts de l’Etat libanais. Compte tenu des prix élevés des papiers d’imprimerie et du mazout, ils supportent désormais des dépenses de leur poche, d’autant plus que leur nombre ne dépasse pas actuellement la soixantaine d’avocats.