SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les commissions mixtes: La proposition de loi sur la concurrence a été approuvée

Les commissions parlementaires mixtes ont tenu une séance ce matin au Parlement, dirigée par le vice-président Elie Ferzli et en présence du ministre de l’Economie Amin Salam et d’un grand nombre de députés, ainsi que des représentants des départements concernés.

À l’issue de la session, la déclaration suivante a été publiée:« Il a été convenu de la proposition de loi sur la concurrence telle qu’approuvée par le sous-comité émanant des commissions paritaires, et le cinquième article relatif aux agences exclusives a été suspendu, suite à l’accord sur certains de ses paragraphes et l’absence d’accord sur un autre paragraphe, qui est le quatrième paragraphe de la proposition du représentant Samir Al-Jisr, et donc l’article 5 a été transféré à l’Assemblée générale du Conseil ».

Le représentant Hussein Hajj Hassan a déclaré après la session:« Les commissions parlementaires mixtes se sont réunies, et à leur ordre du jour figure la proposition de loi sur la concurrence soumise par le bloc Loyauté à la résistance il y a un an et demi, et elle a été renvoyée aux commissions mixtes, et un sous-comité a été formé qui a tenu 35 sessions.

Il s’agit d’une loi de réforme qui réglemente la concurrence sur le marché libanais. Afin de réglementer la concurrence, une commission a été formée et elle se compose de 66 articles. La discussion portait sur l’article 5, qui se rapporte à la protection par l’État des agences exclusives, et a pris une longue discussion dans le sous-comité et dans les comités mixtes ».

Il a souligné que:« ce qui s’est passé, c’est que le ministre Samir Al-Jisr a présenté une proposition de loi dont nous avons discuté au sein du sous-comité, et nous nous sommes mis d’accord sur une partie de cette proposition et sur une autre partie sur laquelle nous n’étions pas d’accord. Je veux dire, à l’article 1, 2, 3, 5 et 6, le quatrième paragraphe demeure, nous n’étions pas d’accord là-dessus ».

Il a souligné que:« la situation dans le pays ne peut permettre de laisser passer cette occasion », appelant à ce que les informations fournies par Son Excellence le Ministre de l’Economie soient considérées comme informant l’inspection judiciaire, le Parquet Financier et le Parquet discriminatoire.

Il y a 3014 agences dont les cotisations n’ont pas été renouvelées au ministère de l’économie et leurs dossiers ne sont pas complets, nous avons demandé un courrier au ministère de l’économie, et nous avons reçu un courrier écrit, et le ministère de l’économie nous en est reconnaissant. Et c’est une nouvelle que nous avons présentée comme le bloc « Fidélité à la Résistance » sur l’existence d’agences exclusives qui fonctionnent et ne remplissent pas les conditions ».

    la source :
  • Almarkazia