SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Les compagnies importatrices de pétrole: La crise est inévitable si le problème n’est pas fondamentalement résolu

Le groupement des sociétés importatrices de pétrole a souligné, dans un communiqué, que les sociétés importatrices de pétrole ont expliqué, en chiffres et en détails, qu’elles supportent aujourd’hui des pertes directes et importantes, dont 1% des dépenses de transfert des montants de la livre libanaise vers les États-Unis. dollar de la part des banques sur la plateforme d’échange. En plus de toutes les pertes de différences financières.

Dans un communiqué, il a déclaré: Il y a déjà eu un accord avec le ministre de l’Énergie et de l’Eau, en présence de représentants des stations, selon lequel le ministère publiera un nouveau barème de prix qui tiendra compte de la marge de 1% susmentionnée, comme ainsi qu’un pourcentage supplémentaire couvrant le coût résultant de la variation du taux de change du dollar.

Cependant, les compagnies d’importation de pétrole ont été surprises hier soir en publiant un barème de prix qui ne tient pas compte de ce qui a été convenu. En conséquence, la crise s’est à nouveau exacerbée et les citoyens ont recommencé à faire la queue.

L’assemblée a confirmé que cette décision résout circonstanciellement la crise jusqu’au début de la semaine prochaine, car les choses reviendront à l’inévitable crise si le problème n’est pas résolu radicalement et une fois pour toutes.

Le groupement d’entreprises importatrices de pétrole a appelé le ministère de l’Énergie et le ministre à la sagesse et à la logique, en publiant lundi matin un nouveau calendrier tenant compte de ce qui précède et de l’accord conclu, afin de pouvoir distribuer, répondre aux besoins du marché et avoir de la compassion pour les citoyens.