SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

Les employés de l’administration publique continueront-ils la grève?

L’organe administratif de l’Association des employés de l’administration publique a annoncé dans un communiqué que :

Avec la poursuite et l’exacerbation de la crise suffocante que traversent les salariés, et avec leur incapacité totale et continue à assurer même les frais de leur transport vers leurs centres de travail, et avec les administrations qui continuent à être dépourvues des éléments les plus élémentaires du travail, et avec l’ignorance continue de nos appels, et de tous les moyens avec lesquels nous élevons les consciences et la terrible absence des décideurs d’entendre ».

Il a déclaré: « Pour tout cela, et tout en soulignant nos revendications, qui constituent les droits minimaux et les fondements de notre survie, nous les résumons ainsi:

Premierement:

A- Les salaires et traitements doivent être corrigés, au prorata de l’indice des prix, ou au moins en fonction du prix de la plateforme officielle à tout moment.

B- La compensation de change qui a été arrangée ou déposée dans les banques en livres libanaises doit être calculée sur le prix officiel de la plateforme à la date de paiement à ses déposants.

Deuxiemement:

– Le problème de la faible valeur des prestations de santé et sociales de la Coopérative des employés de l’État et de la Caisse nationale de sécurité sociale, y compris les fournitures médicales et les médicaments non couverts qui font partie du traitement, doit être résolu.

Troisièmement:

– Préparez le texte nécessaire pour aborder le coût du déménagement vers les agences pour l’emploi en adoptant l’une des options suivantes :

A- Augmenter l’indemnité de transport pour suivre l’augmentation de son coût réel.

b – Sécuriser un plan de transport pour les employés du secteur public.

C – Sécurisation des primes essence au prorata des distances parcourues par le salarié.

Quatrièmement:

– Trouver une solution au problème du temps de travail, devenu insupportable pour le salarié.

– Toutes les administrations publiques doivent être chargées d’élaborer un plan d’urgence pour la gestion du service public, afin de répondre aux besoins en personnel des administrations.

Par conséquent, compte tenu de l’absence d’exigences et d’éléments de productivité, et des possibilités d’assiduité des salariés, qui ne dépassent pas 40 pour cent des jours ouvrables officiels, jusqu’à deux heures de l’après-midi les lundis, mardis, mercredis et jeudis , et à onze heures du matin, et cela le vendredi.

Elle a déclaré: « Jusqu’à ce que cela soit réalisé, et pendant que nous affirmons la nécessité d’un travail sérieux de la part de toutes les autorités concernées pour freiner le chaos dans le monopole.  »

Il a ajouté: « Et tout en soulignant notre souci de la continuité de l’établissement public dans la mesure du possible et nécessaire et proportionnellement aux capacités des salariés au regard de la situation actuelle.  »

Il a déclaré: « Nous appelons les employés et les travailleurs des administrations publiques à faire grève et à ne pas venir dans les centres de travail à partir du matin du vendredi 13 août jusqu’à la fin du 31 août, sauf le mercredi, qui sera jusqu’à deux heures. dans l’après-midi, et il y aura des jours ouvrables normaux alloués, Afin de compléter les transactions urgentes des citoyens.  »

Il a ajouté: « Il s’agit de préserver, autant que possible, la continuité de l’équipement public. Les prochaines étapes seront déterminées en fonction des aménagements.  »