SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Les employés de l’Électricité du Liban se mettront en grève lundi et mardi prochains

Le Syndicat des ouvriers et employés de l’Electricité du Liban a tenu une réunion, exprimant une série de préoccupations, et annonçant la grève et le sit-in dans tous les centres de la Société les lundi et mardi 8 et 09/11/2021.

Il a publié une déclaration qui comprenait les points les plus importants discutés, qui déclarait:

« Le Syndicat des Travailleurs et Usagers de l’Électricité du Liban a été surpris par la rapidité avec laquelle le Ministre de l’Énergie et de l’Eau a tenu des réunions fréquentes avec les « entreprises prestataires de services » et « l’administration de l’institution », afin d’élargir le champ d’application de ses services, le tout aux frais des propriétaires de l’institution.

A noter qu’à ce jour, aucune date n’a été fixée pour que le syndicat discute avec lui de la situation de l’institution et des travailleurs, qui travaillent toujours dans des conteneurs, non adaptés comme abri après l’explosion catastrophique du 4 août 2020!

Alors le syndicat demande:

1- Quel est le sort des ouvriers et employés des deux directions de distribution du fait de l’élargissement des pouvoirs et de l’influence des entreprises prestataires et de la passation des postes qu’ils occupaient depuis leur entrée dans l’établissement.

Dès lors, le Syndicat affirme son refus d’étendre les pouvoirs des entreprises prestataires de services et alerte les personnes concernées par l’élargissement de ces pouvoirs et son impact négatif sur leur sort.

2- Le Syndicat s’adresse à la Banque mondiale et aux personnes chargées de négocier avec le gouvernement libanais sur le contenu de l’article 45 de la loi de privatisation du secteur de l’électricité 462/2000, qui concerne le sort des travailleurs et employés d’EDL.

Notant qu’il rejette catégoriquement toute proposition dans laquelle le syndicat n’était pas un partenaire principal dans la préservation des droits de ses travailleurs et employés.

3- Le système des services sociaux, en particulier après la promulgation de la loi sur la sécurité obligatoire le 16/2/2017 et le maintien par l’institution de la déduction des cotisations des travailleurs et des employés et de la procédure dans ses propriétaires et de ne pas l’appliquer à ceux qui enfreignent la loi après cette date.

Notant que le syndicat a obtenu l’approbation du Conseil de la fonction publique pour continuer à travailler avec le système susmentionné après avoir ajusté le pourcentage des cotisations.

A ce jour, l’administration n’a pas mis en œuvre les dispositions requises, sachant que le conseil d’administration d’Electricité du Liban est le même que le conseil d’administration d’Electricité du Liban.

Le Syndicat revient et rappelle que tout ce qui est appliqué à l’Electricité du Liban s’applique à l’Electricité de Qadisha à partir des règlements et autres.

4- Où est la restauration du bâtiment central de l’institution, pour lequel un montant de quinze millions de dollars, a été alloué par le Conseil pour le Développement et la Reconstruction pour sa réparation et sa restauration?

Par conséquent, le Syndicat demande au Premier ministre Najib Mikati de former un comité ministériel pour examiner et vérifier les échecs et les réalisations des entreprises prestataires de services de l’Électricité du Liban.

Avec notre affirmation que ce projet n’a pas atteint les objectifs souhaités fixés par le Conseil des Ministres et a lamentablement échoué au lieu de renouveler et d’étendre ces entreprises.

Enfin, le syndicat annonce des grèves et des sit-in dans tous ses centres les lundi et mardi 8 et 09/11/2021 et maintient ses réunions ouvertes pour prendre les mesures appropriées. «