SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Les employés municipaux et leurs syndicats déclarent la grève

L’Assemblée constituante des employés et travailleurs municipaux et leurs syndicats a déclaré dans un communiqué que « en sympathie avec sa précédente déclaration n°. 1 en date du 21/6/2021, et en raison de la détérioration des conditions de vie et économiques, de la cherté scandaleuse et de la hausse des prix du carburant, qui augmentent de jour en jour de manière insensée, et des files d’attente continues devant les stations de carburant, L’employé est devenu languissant en dessous du seuil de pauvreté et lutte de manière humiliante pour chercher de la nourriture et du carburant pour se déplacer afin d’assurer son emploi, de sorte qu’il est devenu la proie de l’arbitraire, du hasard, de l’absence de pitié et du manque d’humanité, confirmant ses revendications précédemment annoncées, poursuivant la grève, appelant à son engagement de demain matin jeudi jusqu’au vendredi prochain 9 juillet, implicitement, à condition que cette période comprenne deux jours ouvrables : le mardi 6 et le jeudi 8, afin de faciliter la gestion des transactions des citoyens. »

Et elle a appelé à « la nécessité de faire le nécessaire pour remédier à la faible valeur d’achat des salaires et des traitements et à la nécessité de les aligner sur les exigences d’une vie nécessaire et digne, en plus de l’augmentation de la valeur de l’indemnité de transport en raison de son manque de compatibilité avec la réalité, en tenant compte de la nécessité pour les employés et les travailleurs des municipalités et de leurs syndicats au Liban d’en bénéficier et de les inclure dans les programmes d’aide, et dans La carte de financement qui est destinée à être délivrée par le ministère des Affaires sociales dans le but de les aider à surmonter diverses crises successives. »

La commission a annoncé qu’elle maintiendrait ses réunions ouvertes « pour suivre le rythme des développements et des événements catastrophiques », soulignant qu’ « elle poursuivra « la lutte pour faire aboutir ses demandes justes et légitimes et pour faire appliquer ses droits. »