SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Les entreprises importatrices refusent de livrer du carburant aux stations

Dans les derniers développements de la crise du carburant, les sociétés importatrices de pétrole ont refusé de livrer du carburant aux stations avant la publication d’un nouveau barème de prix, à condition que le prix de l’essence soit augmenté de 11000 L.L. et du diesel de 46000 L.L., selon la chaîne MTV.

Hier, un tableau des prix des carburants a été publié par le Ministère de l’Energie et de l’Eau – Direction Générale du Pétrole, et les prix sont les suivants:

– Un bidon d’essence indice d’octane 95: 542000 L.L. (+35000 L.L.)

– Un bidon d’essence a un indice d’octane de 98: 552000 L.L. (+ 34000 L.L.)

– Le diesel: 615000 L.L. (+16000 L.L.).

– Le gaz: 375000 L.L. (+16000 L.L.).

Pour sa part, un membre du Syndicat des propriétaires de stations-service, Georges Brax, a déclaré dans une interview à l’Agence nationale de presse que « l’essence est disponible dans les entrepôts des entreprises et sur les navires en mer ».

Il a souligné:« Nous ne sommes pas dans une crise du carburant au Liban, car le problème est lié à un certain retard dans la réalisation des transactions de change en dollars pour les entreprises importées par les banques selon une plateforme d’échange, et le problème doit être résolu rapidement ».

Brax a souligné que:« les entreprises distribuent de l’essence en quantités limitées, et certaines stations ont été coupées de matériaux en raison du retard dans leur livraison d’essence ».