SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les familles des martyrs du port : C’est comme si le sang des opprimés nous appelait et nous motivait à ne pas oublier

A ce jour, les tristes nouvelles liées aux répercussions de l’explosion du 4 août n’ont pas cessé, et plus d’un an après l’explosion, Julia Aoudé, une nouvelle martyre, a rejoint le convoi des martyrs. et après cette nouvelle, « le rassemblement des familles des martyrs, blessés et victimes de l’explosion du port de Beyrouth », a déclaré dans un communiqué, que « le cauchemar refusait de se terminer, ou comme si le sang des opprimés nous appelait et nous motivait pour que nous n’oubliions pas ou ne pardonnions pas, et nous n’oublierons certainement pas et ne pardonnerons pas, voici Julia Aoudé, une blessée de l’explosion du port qui rejoint le convoi des martyrs et des victimes du port de Beyrouth, après avoir longtemps souffert de ses blessures, de sa douleur et de la négligence totale de l’État. »