SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Les familles des martyrs du port surprennent les politiciens!

Un convoi en voiture pour les familles des martyrs de l’explosion du port de Beyrouth a commencé depuis la place des Martyrs et comprendra la Chambre des représentants et le ministère de l’Intérieur, en plus d’un troisième point non divulgué, le qualifiant de « surprise ».

« Leurs mouvements sont devenus quotidiens, ils ne seront pas casqués et le sang de leurs martyrs ne sera pas gaspillé », ils ontdéclaré, critiquant « ce qui s’est passé à la Chambre des représentants sur la question de la levée de l’immunité ».

Ils ont accusé l’autorité politique d’avoir « gaspillé le sang de leurs enfants en tergiversant en révélant la vérité sur ce qui s’est passé et en dissimurant les auteurs », soulignant qu’ils « se déplaçaient au nom du pays dans son ensemble, pas seulement au nom du sang des martyrs, et en soutien au juge Tarek Bitar, qui l’a appelé à achever ses démarches et ses mesures pour découvrir toutes les circonstances de l’attentat de Beyrouth et demander des comptes aux responsables ».

Ils ont ajouté« Hier, ils nous ont menti et c’est très honteux ce qui s’est passé et nous ne resterons plus chez nous ».

La marche a ensuite conduit la voiture devant les maisons des politiciens et s’est assise près de la maison de l’ancien ministre de l’Intérieur Nohad al-Machnouk.

Au cours de leur sit-in, les résidents se sont adressés au ministre, et ils lu ont dit : « Vous devez vous présenter à l’enquête ou vous êtes un ennemi de notre cause. »