SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Les femmes de la révolution devant le Palais de justice réclament une « révolution de juges honorables »

Des dizaines de femmes de la révolution ont organisé un sit-in devant le Palais de justice de Beyrouth et fermé le portail principal pendant un certain temps.

L’une des femmes a fait une déclaration au nom de ses compagnons, appelant le président du Conseil supérieur de la magistrature, le juge Suhail Abboud, membres du Conseil de la magistrature et de l’Autorité générale de la Cour de cassation, à ne pas se fonder sur les demandes du système politique qui a tué son peuple.

Les femmes ont appelé le Conseil judiciaire suprême à renforcer la protection de l’enquêteur judiciaire, le juge Tarek Bitar.

Le communiqué ajoute: Votre responsabilité est aussi grande que l’explosion du port de Beyrouth.
Soit rendre justice aux victimes et à leurs familles, soit approfondir leur tragédie, et juger au nom du peuple et non au nom des criminels fuyant la justice.

Et les femmes de la révolution concluaient : Les enfants de votre pays ont été tués de sang-froid.

Et les tueurs parient sur vous pour échapper à leur crime.
Quant à nous, nous parions sur vous pour être la voix de la vérité, soit vous êtes des marionnettes de criminels, soit vous lancez la révolution des juges honorables.  »

    la source :
  • Sawt Beirut International