SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

Les files d’attente du pain augmentent au nord…

Après que certaines boulangeries ont annoncé la fermeture de leurs portes en raison de la perte de diesel et de farine, les files d’attente ont commencé à augmenter devant les boulangeries du nord.

La scène devant les boulangeries Ridani à Beddawi est similaire à de nombreuses boulangeries du nord.Quelques boulangeries livrent encore du pain aux magasins des villages et des villes, et la livraison dans les endroits loins aux frais des commerçants qui le reçoivent par l’augmentation du prix d’un paquet de pain à près de 10 000 livres.Ce phénomène est absent dans les villages et les villes de montagne, qui ont des boulangeries qui produisent du pain arabe, et certaines d’entre elles le produisent en utilisant le bois.

À cet égard, le chef du Syndicat des propriétaires de boulangerie, Ali Ibrahim, a confirmé plus tôt que « le prix d’un paquet de pain dans les boulangeries est toujours vendu au prix officiel, c’est-à-dire à 4000 livres libanaises. »

Il a expliqué qu’ « en ce qui concerne les magasins, ce n’est pas notre responsabilité, en sachant que le paquet est vendu dans certaines régions par un prix environ 15 000 livres. »