SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Les forces du changement sont soumises à des intimidations et à des restrictions

Les réglementations des forces du changement font l’objet d’intimidations et de restrictions, et voici une liste des incidents les plus marquants :

  1. Le candidat Hatem Al-Khashin de la liste « Sahlouna wa el jabal » a été arrêté par les forces de sécurité à Labaya en raison de son opposition aux irrégularités à l’intérieur de l’enclos par la machine du Mouvement Amal.
  2. Les délégués de la liste « Akkar Al taghyir » au Akkar ont été restreints par les chefs des bureaux de vote, car ils n’étaient pas autorisés à entrer et à s’asseoir à l’intérieur des bureaux de vote.
  3. Expulsion du représentant de la liste « Ensemble pour le changement » à Tyr (registre 220, salle n° 3) en raison de son opposition aux violations.
  4. Dans le registre Sherbeen à Hermel, le Comité des femmes du Hezbollah a fermé l’entrée du centre car il n’était pas possible pour les électeurs de changer d’entrer dans les bureaux de vote.
  5. Les chefs des bureaux de vote à Hermel ont empêché les délégués itinérants de la liste « E’tilaf el taghyir  » à Baalbek-Hermel d’entrer dans le bureau de vote, car ils leur ont dit que vous n’aviez le droit de vous déplacer que dans le stade.
  6. Un homme a tenté d’entrer derrière l’isolant » avec une femme dans le registre 534-salle n ° 4 à Baalbek-Hermel, et lorsque le représentant de la liste « E’tilaf el taghyir » Ali Alwa a demandé à enregistrer une violation, le chef du bureau de vote a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une violation et a insisté pour que « la femme vote et l’homme entre avec elle derrière le séparateur et vote pour elle ».
  7. Au lycée Al-Ghaziyeh à Al-Zahrani, un délégué porteur d’une procuration au nom du candidat Ali Khalifa a été retiré de la liste « Maan lel taghyir » et un autre a été menacé alors que le chef du bureau de vote s’y conformait totalement, salle n° 4, à un élément d’Amal qui n’a aucun pouvoir lié au processus électoral et à son déroulement, et il a été rapporté que le chef du bureau de vote entre dans la salle n° 13 avec les électeurs pour leur dicter quoi voter.
  8. Et dans le registre de Qnarit, il y a une menace verbale et un harcèlement du délégué par des partisans du Hezbollah.