SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2022, Friday |

Les « forces liabnaises » lancent leurs machines électorales dans les pays de déploiement

Al-Markazia
A A A
Imprimer

Les forces libanaises ont lancé leurs machines électorales dans les pays de déploiement, dans le cadre de la mobilisation générale des élections législatives annoncée par le chef du parti « Forces Libanaises» Samir Geagea, transformant tous les centres du parti dans les capitales et les villes du monde entier en bureaux de vote ouverts aux électeurs inscrits dans les pays de déploiement.

L’annonce a été faite lors d’une série de réunions sur zoom mises en œuvre par le Sous-Secrétaire général , Maroun al-Suwaidi, au cours desquelles le Vice-Secrétaire général, Wissam Raji, le Chef du Service électoral, Nadim Yazbek, le Comité central de prolifération, des coordonnateurs , des chefs de centres et des responsables de machines électorales du monde entier, ont participé en Australie, en Extrême-Orient, au Proche-Orient, dans les États arabes du Golfe et au Moyen-Orient, ainsi que dans les pays d’Afrique, d’Europe et des Amériques.

Al-Suwaidi a parlé aux participants des exigences de la phase politique et économique actuelle et du besoin urgent du Liban d’une opportunité de sauvetage.
Les participants ont convenu de l’importance des prochaines élections en tant que point d’entrée clé pour apporter le changement souhaité et reproduire une nouvelle autorité avec un programme libanais qui met le Liban sur la voie du sauvetage.

Les participants ont convenu que la plus grande responsabilité dans ce domaine incombe aux forces libanaises, qui appellent à ouvrir tous les centres et à suivre les électeurs dans tous les pays de déploiement sur les plans logistique, technique et politique pour s’assurer que tous les votes de changement sont livrés dans les urnes, et pour bloquer la voie aux obstructionnistes souhaitant désespérer des expatriés libanais qui ont fait preuve d’un enthousiasme sans précédent et ont déclaré leur intention de changer.

Sur cette base, les participants ont laissé les réunions ouvertes et les centres électoraux ont été prêts à servir tous les Libanais déployés.