SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Les habitants de Mhamrah, du Bébnine et de Jdaydet Al-Qayta’ : Quelle est la raison pour laquelle la centrale électrique de Nahr Al-Bared ne fonctionne pas ?

Dans une déclaration, les habitants des villes de Mhamrah, Bébnine et Jdaydet Al-Qayta’ ont demandé au ministre intérimaire de l’Energie et de l’Eau Raymond Ghajar et à l’Electricité du Liban « la raison pour laquelle la centrale de Nahr al-Bared n’est pas pleinement activée et l’énergie hydraulique n’est pas exploitée, compte tenu de la pénurie de carburant et de combustible et des factures exorbitantes des abonnements ».

Ils ont imputé la « responsabilité de cette imprudence » à la direction d’EDL, soulignant que « cette injustice ne peut être acceptée » et qu’ « une partie de ce courant électrique doit être donnée à ces zones. »

Les habitants ajoutent dans leur déclaration : « Si toutes les turbines fonctionnaient, l’électricité aurait suffi à tout le Akkar, mais malheureusement il y a une négligence intolérable. »

Ils ont ajouté : « Nous allons procéder par étapes progressives, et notre objectif est de rendre justice à la région et de recevoir les droits les plus élémentaires, car les gens n’ont pas la capacité de payer les factures d’abonnement, alors comment les pauvres peuvent-ils continuer à vivre. »