SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Les hôpitaux cessent-ils de recevoir des patients assurés?

Le Syndicat des propriétaires d’hôpitaux a souligné, dans un communiqué, que « la Caisse nationale de sécurité sociale s’emploie depuis plusieurs années à payer les frais hospitaliers par des avances mensuelles proportionnelles à la charge de travail de chaque hôpital. Comme cette mesure nécessite l’approbation du conseil d’administration du fonds annuellement à la demande du directeur général du fonds, nous sommes étonnés que le conseil d’administration n’a pas encore donné son accord à la demande du directeur général pour l’année 2022, qui a été soumise par lui le 9 décembre 2021, ce qui a stoppé le paiement des cotisations aux hôpitaux. »

Le Syndicat qualifie cela de dangereux car « les hôpitaux ne peuvent continuer à recevoir des patients sous la responsabilité des assurances sans les avances mensuelles, d’autant plus que sa valeur a diminué de 90 % en raison de la détérioration du taux de change. »

Il a appelé le ministre du Travail, Mostafa Bayram, qui est l’autorité de tutelle de l’assurance, à intervenir immédiatement pour résoudre ce problème avant qu’il ne dégénère, car aucune partie ne peut en supporter les conséquences désastreuses.